Immobilier

Investissement Loi Pinel : Comment baisser ses impôts facilement ?

loi pinel baisser ses impots
3 minutes de lecture

En 2019, vous pouvez bel et bien réduire vos impôts en contrepartie en échange d’un investissement immobilier grâce à la loi Pinel. Voici l’essentiel à connaître sur le sujet et sur comment baisser ses impôts facilement grâce à la loi Pinel.

En quoi consiste la loi Pinel ?

La loi Pinel est un dispositif d’incitation fiscale qui a pour objectif d’atténuer la carence de logements qui se répand dans tout le pays chaque année. Ce dispositif consiste à investir une somme inférieure ou égale à 300 000 € (le plafond) dans de l’immobilier neuf et à mettre le bien en location. Ce bien immobilier sera la résidence principale du locataire. En échange de cet investissement, vous bénéficiez d’une réduction d’imposition de 12 %, 18 % ou 21 % du prix du bien immobilier en fonction de la durée de votre engagement à louer le bien en question pendant 6, 9 ou 12 ans.

Bénéficier d’une réduction d’impôt de 36 000 € à 63 000 € sur 6, 9 ou 12 ans


Grâce au dispositif Pinel, vous êtes plus libre de choisir la durée de votre engagement en tenant compte de vos préférences. C’est un avantage dont les particuliers ne pouvaient bénéficier auparavant avec les dispositifs de défiscalisation précédents, fixés sur 9 ans uniquement. Dorénavant, les particuliers qui souhaitent un investissement plus court (moins de 9 ans) et ceux qui désirent investir sur une durée plus longue (au-delà de 9 ans) peuvent tous profiter d’un avantage plus rentable.

Avec la défiscalisation immobilière Pinel, vous êtes libre de choisir entre une durée d’engagement de 6 ans avec une réduction d’imposition de 12 % de la valeur d’achat une durée d’engagement de 9 ans qui permet de réduire 18 % du montant de l’acquisition du logement neuf, ou une durée de 12 ans avec une réduction de 21 % sur le prix d’achat.

Compte tenu du plafond de ce type de placement qui s’élève à 300 000 €, cela permet de diminuer vos impôts d’un montant maximum de 36 000 € sur 6 ans (soit 6 000 € par an), de 54 000 € sur 9 ans (soit 6 000 € par an), et de 63 000 € sur 12 ans (soit 5 250 € par an).

Les règles à respecter

Il y a quelques règles à respecter concernant la défiscalisation immobilière Pinel. On peut entre autres citer la limite des investissements en loi Pinel à 2 investissements par an dans la limite des 300 000 €, et le prix du mètre carré à l’achat qui ne peut excéder les 5 500 €. Vous ne pouvez en aucun cas reporter la réduction d’impôt d’une année sur un autre, et cette réduction d’imposition est prise en considération pour le calcul du plafond des niches fiscales s’élevant à 10 000 €.

Les zones géographiques éligibles à la loi Pinel en 2019

Les villes qui peuvent bénéficier du dispositif Pinel sont moins nombreuses que pour les dispositifs qui l’ont précédé. De plus, la loi Pinel propose un nouveau zonage éligible plus restrictif, écartant ainsi les zones géographiques B2 et C du programme en 2018. Les zones géographiques qui peuvent actuellement profiter de ce programme de défiscalisation immobilière sont :

  • La zone A bis, composée de Paris et 29 communes de la petite couronne ;
  • La zone A, composée de l’agglomération de l’Île-de-France, de Lyon, de Montpellier, de Lille, de la Côte d’Azur, de Marseille et de l’agglomération genevoise ;
  • La zone B1, composée de la grande couronne parisienne, les agglomérations comptant plus de 250 000 habitants, quelques communes en expansion, à l’instar de Saint-Malo, La Rochelle, Bayonne.
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top