Immobilier

La SCPI est-elle un bon placement ? Même en pleine crise du Covid ?

Comment gérer vos placements en pleine crise du Covid

Le Coronavirus nous a tous plongé dans une incertitude économique totale qui nous oblige désormais à revoir nos objectifs et nos stratégies en matière d’investissement.

Comme la plupart des véhicules de placement, la SCPI ou Société Civile de Placement Immobilier a justement connu sa part de bouleversement… Alors, en tant qu’épargnant en SCPI, comment peut-on gérer efficacement son placement en pleine crise du Covid-19 ? Et bien, c’est ce que nous vous proposons de découvrir dans cet article.

L’année 2020 s’était pourtant annoncée très prometteuse pour les SCPI avec une collecte à plus de 2,4 milliards d’euros au première trimestre. Mais le rêve a vite tourné au cauchemar lorsque que le confinement a été prononcé au mois de mars. Et oui, les mesures restrictives prises par le gouvernement ont finalement entraîné de nombreux reports et annulations de loyers.

Certaines SCPI n’ont pas eu d’autres choix que de baisser le montant des dividendes reversés à leurs associés. Quoi qu’il en soit, on peut dire que les SCPI ont plutôt bien géré la crise du Coronavirus.

En effet, le prix des parts n’a pas baissé et le rendement annuel a été maintenu à un niveau satisfaisant. Mais les français semblent désormais aborder l’investissement dans l’immobilier indirect sous un nouvel angle. Ils ont d’ailleurs ressenti le besoin de changer leur façon de gérer leurs placements en SCPI.

Simulateur SCPI

Simulez votre investissement en SCPI en ligne

Quel serait le montant de votre investissement ?

Vous pouvez investir en SCPI dès 300 €. Même si cet argent n'est pas bloqué, vous devez considérer que la somme sera investie sur au moins 10 ans.

Continuer

Sur combien d'année souhaitez-vous investir ?

Une durée minimale de 10 ans est conseillée, mais la durée moyenne de détention des parts de SCPI est de 22 ans : les investisseurs choisissent en général de percevoir des revenus complémentaires sur le long terme.

années

Rendement (TDVM) de votre placement SCPI

Le TDVM moyen était de 4,35 % en 2018. Vous pouvez changer ce taux pour mieux le faire correspondre aux SCPI que vous auriez repérées, mais nous vous conseillons de rester dans une fourchette réaliste entre 3 % et 6 %.

%
Retourner

Vos hypothèses

Montant
Durée années
TDVM %
Frais %
Rev.capital %

Aperçu du résultat

INVESTISSEMENT INITIAL :
GAIN BRUT DES LOYERS :
GAIN DES LOYERS CUMULÉS :
VOTRE ÉPARGNE IMMOBILIÈRE :
LOYERS PAR MOIS :

Voir tous les résultats

    Un spécialiste vous rappelle pour répondre à vos questions gratuitement et vous accompagne dans votre projet d'investissement en SCPI

    Promis aucun spam ! Conformément à la loi "informatique et libertés" du 06/01/1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à nos services contact@portail-scpi.fr. Vous pouvez également vous opposer au traitement de vos données.

    Merci ! Votre simulation a bien été envoyée, vous serez recontacté dans les meilleurs délais.

    contactCONTACTEZ NOUS !

    Vous pouvez aussi nous contacter directement !

    09 72 54 48 38

    Données sécurisées

    Experts assermentés

    Service 100% gratuit

    SCPI : la santé et la logistique sont à l’honneur !

    SCPI la santé et la logistique sont à l’honneur !

    Comme vous pouvez vous en douter, toutes les SCPI n’ont pas vécu la crise du Coronavirus de la même manière. En effet, certains secteurs d’activité que l’on croyait “solides” se sont finalement révélés plus vulnérables dans les moments les plus difficiles.

    Parmi les secteurs les plus sévèrement touchés, il y a notamment celui du commerce et de l’hôtellerie. En moyenne, le montant des dividendes distribués par les SCPI spécialisées dans l’hôtellerie a baissé de 70 % pendant le confinement.

    À part le commerce et l’hôtellerie, les autres secteurs se sont montrés plus ou moins résilients face au Coronavirus.
    Mais visiblement, ce sont les SCPI de santé et de logistique qui ont réussi à tirer leur épingle du jeu au cours de cette crise !

    Le vieillissement de la population et l’augmentation des besoins en infrastructures sanitaires jouent en faveur des SCPI investies dans le secteur de la santé. Selon les dernière estimations, le rendement annuel des SCPI de santé devrait dépasser les 5 % en 2020, contre une moyenne générale à 4 %.

    Les SCPI de logistique, quant à eux, ont réussi à surfer sur le succès triomphant de l’e-commerce pendant le confinement. Les experts tablent sur un TDVM à plus de 6 % pour les SCPI de logistique d’ici la fin de l’année 2020.

    Contacter un expert en SCPI gratuitement

    Report à Nouveau (RAN) : Le nouvel indicateur à privilégier

    Face aux multiples suspensions de loyers pendant le confinement, les SCPI les plus performantes sont finalement celles qui ont proposé un RAN plus élevé. Le RAN (Report à Nouveau) représente la part de revenus destinée à pallier les éventuels problèmes d’encaissement de loyers.

    Plus clairement, c’est une réserve de capitaux qui est utilisée par les sociétés de gestion pour maintenir le rendement en cas de baisse de revenus locatifs. C’est plus ou moins l’équivalent du PPB (Provision pour Participation aux Bénéfices) d’un contrat d’assurance-vie.

    Le RAN est exprimé en nombre de jours et permet de savoir combien de temps une SCPI peut maintenir son rendement sans encaisser de loyers. Sachez toutefois que toutes les SCPI ne se constituent pas forcément de RAN.

    Mais celles qui ont disposent, ont effectivement réussi à lisser efficacement la diminution des dividendes reversés à leurs associés. Pour ce deuxième confinement, vous aurez sûrement compris que le RAN d’une SCPI sera donc l’un des critères les plus importants à prendre en compte.

    Investir en SCPI à l’étranger : une solution de placement plus rentableInvestir en SCPI à l’étranger une solution de placement plus rentable

    Malgré le mesures restrictives du gouvernement, sachez que les SCPI sont restées très actives pendant le confinement. En effet, le montant des nouvelles acquisitions des SCPI à atteint 3,5 milliards d’euros lors de ce premier semestre 2020.

    Comme toujours, les immeubles de bureaux représentent plus de 50 % de ces acquisitions. Nous avons toutefois remarqué que les meilleures SCPI du moment investissaient davantage à l’étranger qu’en régions françaises. Les investissements en régions ont d’ailleurs reculé de plus de 15 % au cours des 6 premiers mois de 2020.

    En parallèle, les acquisitions à l’étranger ont représenté plus de 40 % du volume d’investissements des SCPI. Cette tendance résulte sans aucun doute de l’importante inégalité de valeur entre les actifs immobiliers en France et ceux des pays européens voisins. Et oui, sachez qu’à Paris, les immeubles s’achètent à peu près à 9 000 €/m².

    A l’étranger on peut pourtant acquérir des immeubles de qualité à partir de 2 100 €/m². Or, plus les immeubles coûtent moins chers, plus l’épargnant peut espérer optimiser la rentabilité de son investissement en SCPI.

    Bref, les épargnants français ont donc beaucoup plus à gagner en essayant de diversifier géographiquement leurs placements. Jusqu’ici, l’Allemagne reste la meilleure destination d’investissement en SCPI à l’étranger, suivi de près par l’Espagne et le Benelux.

    Besoin de renseignement ?
    Portail-SCPI est le site dédié à l'investissement en SCPI qui vous accompagne dans votre démarche. Un conseiller spécialisé vous guide gratuitement.
    Demander une simulation gratuite!

    A propos de l'auteur

    Bastien

    Bastien

    Journaliste pour de multiples thématiques d'actualités, j'écris des articles pour Enquête&Débat depuis plusieurs mois.

    Dites nous ce que vous en pensez !