Immobilier

Le démembrement en SCPI est-il efficace pour une succession ?

Le démembrement en SCPI est-il efficace pour une succession

Ces dernières années, les Français sont de plus en plus nombreux à placer de l'argent dans les SCPI pour préparer leur succession. Et la plupart d’entre eux optent généralement pour le démembrement en SCPI.

Mais est-ce que cette méthode est vraiment efficace lorsqu’on veut transmettre son patrimoine ? Et bien, c’est ce que nous proposons de découvrir dans cet article.

Besoin de renseignement ?
Portail-SCPI est le site dédié à l'investissement en SCPI qui vous accompagne dans votre démarche. Un conseiller spécialisé vous guide gratuitement.
Demander une simulation gratuite!

Que deviennent les parts de SCPI en cas de décès ?

Vous l’ignoriez sans doute mais les SCPI sont parfaitement transmissibles étant donné qu’elles font partie intégrante du patrimoine immobilier. À vrai dire, les sociétés civiles de placement immobilier doivent normalement être intégrées d’office dans l’actif patrimonial, comme tous supports financiers ou immobiliers d’ailleurs.

En cas de décès, vos parts de SCPI peuvent donc revenir en toute légalité à vos héritiers (vos enfants, vos petits-enfants, votre conjoint(e), etc ..). La question de l’équitabilité du partage d’héritage quant à elle sera confiée à un notaire. Pour leur part, les héritiers pourront choisir librement de conserver les parts de SCPI transmises ou de les revendre.

Mais comme vous vous en doutez, des droits de succession devront bien évidemment être appliqués dans le cadre d’une transmission des parts de SCPI classique. Et c’est d’ailleurs pour s’alléger de ces droits que la plupart des épargnants préfèrent opter pour le démembrement en SCPI.

Simulateur SCPI

Simulez votre investissement en SCPI en ligne

Quel serait le montant de votre investissement ?

Vous pouvez investir en SCPI dès 300 €. Même si cet argent n'est pas bloqué, vous devez considérer que la somme sera investie sur au moins 10 ans.

Continuer

Sur combien d'année souhaitez-vous investir ?

Une durée minimale de 10 ans est conseillée, mais la durée moyenne de détention des parts de SCPI est de 22 ans : les investisseurs choisissent en général de percevoir des revenus complémentaires sur le long terme.

années

Rendement (TDVM) de votre placement SCPI

Le TDVM moyen était de 4,35 % en 2018. Vous pouvez changer ce taux pour mieux le faire correspondre aux SCPI que vous auriez repérées, mais nous vous conseillons de rester dans une fourchette réaliste entre 3 % et 6 %.

%
Retourner

Vos hypothèses

Montant
Durée années
TDVM %
Frais %
Rev.capital %

Aperçu du résultat

INVESTISSEMENT INITIAL :
GAIN BRUT DES LOYERS :
GAIN DES LOYERS CUMULÉS :
VOTRE ÉPARGNE IMMOBILIÈRE :
LOYERS PAR MOIS :

Voir tous les résultats

    Un spécialiste vous rappelle pour répondre à vos questions gratuitement et vous accompagne dans votre projet d'investissement en SCPI

    Promis aucun spam ! Conformément à la loi "informatique et libertés" du 06/01/1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à nos services contact@portail-scpi.fr. Vous pouvez également vous opposer au traitement de vos données.

    Merci ! Votre simulation a bien été envoyée, vous serez recontacté dans les meilleurs délais.

    contactCONTACTEZ NOUS !

    Vous pouvez aussi nous contacter directement !

    09 72 54 48 38

    Données sécurisées

    Experts assermentés

    Service 100% gratuit

    Principe du démembrement en SCPI

    Pour mieux saisir le sens du terme “SCPI démembrée”, vous devez d’abord comprendre ce que c’est exactement qu’un démembrement de propriété.

    Et bien, sachez que c’est un acte juridique qui consiste à diviser la pleine propriété d’un bien en deux, à savoir la nue-propriété et l’usufruit. Ici, la nue-propriété est associée au droit de disposer légalement d’un bien et l’usufruit est associé au droit d’en récolter ses revenus.

    Le nue-propriétaire d’une SCPI démembrée peut donc être considéré comme le véritable détenteur des parts puisqu’il peut les vendre à tout moment s’il le souhaite.

    Par contre, il ne peut percevoir les revenus pendant toute la durée du démembrement. L’usufruitier quant à lui peut percevoir les loyers tout au long du démembrement sans vraiment détenir les parts de SCPI.

    📝 À noter… Ici la durée du démembrement peut varier entre 5 à 15 ans en fonction des offres des gérants de SCPI.

    Acheter des parts de SCPI en nue-propriété : quels avantages ?

    Acheter des parts de SCPI en nue-propriété quels avantages

    Vous vous demandez sûrement quel est l’intérêt d’acquérir des parts de SCPI démembrée en nue-propriété si l’on ne peut pas percevoir de loyers, n’est-ce pas ? Et bien, sachez d’abord que lorsqu’ils sont en nue-propriété, les parts de SCPI coûtent moins chers.

    En effet, les parts de SCPI achetées en nue-propriété peuvent parfois bénéficier d’une décote pouvant aller jusqu’à plus de 35 %. L’autre avantage c’est que le nue-propriétaire peut bénéficier d’une défiscalisation totale pendant toute la durée du démembrement étant donné qu’il ne perçoit pas de loyers.

    Mais le plus intéressant dans tout ça, c’est qu’au terme du démembrement, le nue-propriétaire reprend l’entière propriété de ses parts de SCPI à 100 % de leur valeur. Qui plus est, il récupère également l’usufruit et les loyers qui y sont rattachés sans payer de droits et sans payer de frais fiscaux.

    Contacter un expert en SCPI gratuitement

    Comment peut-on transmettre ses parts de SCPI ?

    Comment peut-on transmettre ses parts de SCPI

    Si vous avez tout bien suivi jusque là, vous comprendrez sûrement que le démembrement de SCPI en nue-propriété est la solution idéale pour une succession.

    Bien évidemment, vous pouvez aussi transmettre vos parts en pleine propriété mais dans ce cas vos héritiers risquent d’être fortement imposés. Pour transmettre plus facilement vos parts de SCPI, mieux vaut donc se positionner en tant qu'usufruitier et continuer à percevoir temporairement les revenus locatifs.

    Vos héritiers quant à eux pourront se positionner en tant que nue-propriétaire des parts de SCPI dans lesquelles vous avez investi. En opérant un démembrement sur une durée viagère, vous pouvez ensuite décider de restituer automatiquement l’usufruit à vos héritiers au moment de votre décès.

    Lorsque ce jour viendra, vos héritiers retrouveront alors la pleine propriété des parts. Comme nous l’avons évoqué en début d’article, ils pourront soit conserver leurs parts soit les revendre.

    📝 L’avantage du démembrement en SCPI

    Une solution beaucoup plus simple et plus rapide pour une succession. C’est également une alternative moins coûteuse si on la compare avec les autres procédures de transmission qui sont proposées sur le marché.

    La succession effectuée par le biais d’un démembrement en SCPI peut aussi être considérée comme une solution plus équitable en terme de répartition de biens. Et oui, comme vous le savez, les parts de SCPI peuvent très facilement être partagées. Contrairement aux biens indivisibles, on imagine alors que leur transmission ne posera pas trop de problèmes aux héritiers.

    A propos de l'auteur

    Bastien

    Bastien

    Journaliste pour de multiples thématiques d'actualités, j'écris des articles pour Enquête&Débat depuis plusieurs mois.

    Dites nous ce que vous en pensez !