Immobilier

Les dernières statistiques des SCPI et OPCI – Faut-il investir ?

scpi 2020

Il est important de suivre de près l’évolution des marchés des SCPI et des OPCI avant tout investissement. Heureusement, l’ASPIM (Association Française des Sociétés de Placement Immobilier) et l’IEIF (Institut de l’Épargne Immobilière et Foncière) publient des statistiques annuelles concernant les performances des SCPI et des OPCI, les principaux fonds d’investissement immobilier à destination du grand public. À ce propos, que disent les dernières statistiques ?

Les SCPI et OPCI enregistrent une collecte record

Selon les dernières statistiques publiées par l’ASPIM et l’IEIF, les SCPI et OPCI ont drainé une collecte de 11,4 milliards d’euros en 2019. Il s’agit d’un nouveau record enregistré par ces deux véhicules de placement immobilier. Pour rappel, ils ont collecté près de 10,4 milliards d’euros en 2017. En ce qui concerne le volume d’investissement des Sociétés Civiles de Placement Immobilier, désignées par l’acronyme SCPI, il a dépassé la barre historique des 9,2 milliards d’euros l’année dernière.

En somme, les performances globales des SCPI et OPCI ont progressé en fin 2019. D’après la Déléguée générale de l’ASPIM, « l’année 2019 a été particulièrement dynamique pour le marché de l’immobilier non côté grâce à un contexte porteur et des fondamentaux solides ». Elle a également ajouté que les SCPI et OPCI devraient trouver toute leur place dans le nouveau Plan Épargne Retraite (PER) prévu par le projet de loi PACTE.

Les SCPI ont collecté 8,6 milliards d’euros en 2019

À noter que les SCPI existent depuis une quarantaine d’années. Pourtant, elles sont toujours populaires en France et en Europe et continuent de séduire les épargnants qui souhaitent investir en SCPI. Le montant total collecté par ces véhicules de placement immobilier s’élève à 8,6 milliards d’euros en 2019. Malgré une chute brutale de la collecte nette des SCPI (-19 %) en 2018, la situation s’est améliorée depuis la forte progression de l’année dernière. Plus concrètement, la collecte des SCPI a progressé de +68 % par rapport à l’exercice 2018, et de +36 % par rapport à l’exercice de 2017.

Pour ce qui est du montant total des acquisitions réalisées par les SCPI en 2019, il est estimé à environ 9,2 milliards d’euros, soit une hausse fulgurante de +48 %. 3,7 milliards d’euros, représentant 40 % du total annuel des achats, ont été investis au dernier trimestre 2019. 63 % des nouveaux actifs acquis par les SCPI sont des bureaux, 12 % des locaux commerciaux, 10 % des EHPAD, des résidences de services pour séniors ainsi que d’autres actifs immobiliers de santé. 6 % des acquisitions se sont orientées vers la logistique et les locaux d’activités, 5 % vers les locaux mixtes et 4 % vers l’hôtellerie. D’une autre part, les bureaux localisés en Île-de-France hors de Paris sont les plus concernés par les cessions immobilières. 48 % des achats ont eu lieu dans cette région.

Souscrire aux parts de SCPI !
Vous pouvez obtenir toutes informations jugées utiles en consultant la plateforme en ligne Portail-SCPI, dédiée à l’investissement en SCPI.
Un conseiller spécialisé vous guide gratuitement.

Qu’en est-il de la collecte des OPCI Grand Public en 2019 ?

Inutile de rappeler que les OPCI (Organismes de Placement Collectif Immobilier) sont des véhicules de placement immobilier, tout comme les SCPI. Ils sont généralement distribués par le biais des contrats d’assurance-vie. En ce qui concerne la collecte des OPCI Grand Public en 2019, elle s’élève à 2,8 milliards d’euros. Plus concrètement, ils ont enregistré une importante hausse de 30 % par rapport à l’exercice de 2018. Il faut souligner que la collecte nette des OPCI a ralenti en 2018, tout comme celle des SCPI (source ASPIM et IEIF). Bien entendu, 2019 a été une année prospère pour ces deux fonds d’investissement immobilier à destination du grand public.

Côté performances, les SCPI restent les championnes. Effectivement, leur taux de distribution (rendement annuel) a progressé à 4,4 % en 2019 (contre 4,34 % l’année précédente). Les OPCI Grand Public, quant à eux, ont délivré une performance globale de 5,4 % en 2019 (contre + 0,8 % en 2018). Cela s’explique par la valorisation du patrimoine de + 4,3 % (contre -0,4 % l’année précédente). À propos du rendement courant des OPCI, il s’établit à + 1,2 % en 2019. On observe une très forte fluctuation des performances des OPCI sur les deux dernières années, et la volatilité des marchés actions y est pour quelque chose. Depuis fin décembre 2017, les OPCI enregistrent une performance annuelle moyenne de +3,1 %, selon les chiffres publiés par l’ASPIM et l’IEIF.

A propos de l'auteur

Julien Delarche

Julien Delarche

Philosophe de par sa formation, c'est la voie du journalisme que Julien a choisi pour sa carrière. Ses thématiques de prédilection : Finance, économie et investissement.

Dites nous ce que vous en pensez !