Immobilier

Les professionnels nous rassurent sur le taux de rendement des SCPI

Les professionnels nous rassurent sur le taux de rendement des SCPI

Il faut reconnaître que le marché de l’immobilier d’entreprise en France est moins touché par la crise sanitaire actuelle. Mais le ralentissement des flux de collecte commence à se faire sentir, notamment au cours du mois d’avril 2020. En ce qui concerne le taux de rendement des SCPI, les professionnels rassurent les investisseurs qu’il n’y aura pas de changement drastique.

Besoin de renseignement ?
Portail-SCPI est le site dédié à l’investissement en SCPI qui vous accompagne dans votre démarche. Un conseiller spécialisé vous guide gratuitement.
Demander une simulation gratuite!

Les Sociétés Civiles de Placement Immobilier n’ont pas été impactées par la crise du coronavirus : vrai ou faux ?

Les Sociétés Civiles de Placement Immobilier n’ont pas été impactées par la crise du coronavirus  vrai ou faux 

La crise sanitaire actuelle sème la panique sur les marchés boursiers internationaux. En raison de son ampleur qui s’aggrave de jour en jour, et de ses effets, l’économie mondiale s’écroule. Et l’inquiétude des investisseurs ne cesse de grandir. Le secteur du commerce en France a été affecté par la crise du coronavirus.

Il va sans dire que les mesures de confinement interdisent formellement l’ouverture des établissements recevant du public (ERP). Il s’agit plus précisément des magasins de vente et des centres commerciaux. Et pourtant, ces types d’actifs immobiliers composent une partie du patrimoine des Sociétés Civiles de Placement Immobilier (les SCPI diversifiées notamment).

Il est à noter que les SCPI ont enregistré une collecte en hausse de 2,4 milliards d’euros au premier trimestre 2020. Plus concrètement, elle a augmenté d’environ 14 % par rapport à l’exercice précédent (sur la même période). Malheureusement, les flux de collecte des SCPI ont fortement baissé depuis le début du mois d’avril 2020. Bien entendu, cela est lié à la crise sanitaire actuelle.

La bonne nouvelle, c’est que toutes les SCPI n’ont pas été impactées par cette dernière. C’est surtout le cas des SCPI de bureaux, des SCPI spécialisées et des SCPI diversifiées. La raison est simple, leur portefeuille respectif est investi dans différentes classes d’actifs immobiliers (locaux d’activités, entrepôts, résidences hôtelières, EHPAD, etc.). Malheureusement, les SCPI de commerces sont les plus touchées par la crise sanitaire actuelle.

Investissement en SCPI : ce que disent les professionnels concernant leur taux de rendement pour l’année 2020

Investissement en SCPI  ce que disent les professionnels concernant leur taux de rendement pour l’année 2020

Il est vrai que la crise sanitaire actuelle a eu un impact négatif sur les flux de collecte des SCPI. Mais cela ne signifie pas qu’elles continueront de perdre de la valeur dans les prochains mois. Les professionnels du secteur de l’immobilier d’entreprise s’accordent à dire que les SCPI pourraient atteindre un TDVM (taux de distribution sur valeur de marché) moyen de 4,01 % d’ici la fin de l’année 2020.

Quoi qu’il en soit, certaines SCPI risquent d’enregistrer une baisse significative du taux de rendement annuel (en particulier celles qui sont investies à 100 % en commerce). Il faut souligner que le niveau de collecte des SCPI de commerces ne représentait que 6 % des fonds collectés au 1er trimestre 2020. À titre de comparaison, environ 57 % des capitaux collectés ont été captés par les SCPI de bureaux.

Les points essentiels à retenir avant de se lancer dans un investissement en SCPI en 2020

Bon à savoir : les SCPI se divisent en trois grandes catégories :

  • Les SCPI de rendement (à capital fixe ou variable)
  • Les SCPI fiscales (Pinel, Malraux ou déficit foncier)
  • Les SCPI de plus-values (ou SCPI de capitalisation)

Il est important de noter que seules les SCPI de rendement permettent de générer un complément de revenu régulier. En général, le versement des revenus locatifs, sous forme de dividendes, se fait tous les trois mois. Mais les porteurs de parts ne toucheront aucune rémunération durant une certaine période (fixée par le délai de jouissance des parts).

Pour ce qui est du fonctionnement des SCPI à capital fixe et des SCPI à capital variable, il y a quelques différences notables. L’une d’entre elles est que les parts des SCPI de rendement à capital variable peuvent être souscrites ou cédées à tout moment. Mais la souscription de nouvelles parts, émises par une société de gestion de portefeuille, se fait uniquement sur le marché primaire. Parfois, il est nécessaire d’en acquérir plusieurs (5 en général) pour toute nouvelle souscription.

De leur côté, les SCPI à capital fixe permettent à leurs associés (ou actionnaires) d’acheter ou de vendre leurs parts sur le marché secondaire (ou le marché de gré à gré). Quoi qu’il en soit, en optant pour cette méthode d’acquisition de parts de SCPI à capital fixe, les droits d’enregistrement sont inévitables.

Demander plus d’informations

A propos de l'auteur

Bastien

Bastien

Journaliste pour de multiples thématiques d'actualités, j'écris des articles pour Enquête&Débat depuis plusieurs mois.

Dites nous ce que vous en pensez !