Immobilier

Loi Pinel 2019 : simulation en ligne pour réduire vos impôts

loi pinel réduire impots
3 minutes de lecture

Réduire ses impôts est une chose bel et bien faisable ! Pour ce faire, la meilleure alternative est d’opter pour un programme de défiscalisation, notamment dans le domaine de l’immobilier. En effet, l’État a mis en place plusieurs dispositifs de défiscalisation immobilière, dont la loi Pinel, pour permettre aux particuliers de diminuer le poids de leurs impôts. Voici tout ce qu’il faut savoir sur la loi Pinel.

L’essentiel sur la loi Pinel

Le dispositif Pinel est un investissement immobilier à but locatif qui séduit de plus en plus les particuliers. Cet attrait s’explique par l’importante réduction fiscale pouvant atteindre les 63 000 €. Il s’adresse aux investisseurs qui souhaitent faire l’acquisition de biens immobiliers (logements qui sera le) neufs situés dans des zones bien définies qui sont exposées à des pénuries de logements. C’est d’ailleurs l’objectif de la loi Pinel : vaincre ces pénuries de logements sur le territoire Français. La loi Pinel, mise en place le 20 septembre 2017, remplace la loi Duflot et sera valable jusqu’au 31 décembre 2021.

Quelle réduction d’impôts permet la loi Pinel : simulation ?


Contrairement aux précédents dispositifs de défiscalisation, la durée de votre engagement est bien plus souple et vous êtes plus libre de choisir avec le dispositif Pinel. Effectivement, si cette durée était strictement de 9 ans auparavant, elle peut s’étendre à 6, 9 ou 12 ans selon vos préférences avec la loi Pinel.

Lorsque vous choisissez un engagement de 6 ans, vous bénéficiez d’une réduction d’impôts de 12 % sur le prix d’achat du bien immobilier. Pour une durée de 9 ans, cette réduction d’impôts s’élève à 18 % du montant de l’acquisition du logement neuf. Si vous optez pour un engagement de 12 ans, vos impôts se verront déduits de 21 % de la valeur d’achat.
Le plafond d’investissement du dispositif Pinel est d’un montant de 300 000 €. Par conséquent, vous pourrez voir vos impôts déduits d’un montant maximal de 36 000 € sur 6 ans, soit 6 000 €/an ; de 54 000 € sur 9 ans, soit 6 000 €/an ; et de 63 000 € sur 12 ans, soit 5 250 €/an. N’oubliez surtout pas de déclarer cet investissement immobilier chaque année afin de profiter de cette réduction d’imposition.
Attention, il n’est pas possible de faire plus de 2 investissements en loi Pinel par an, toujours dans la limite du plafond de 300 000 €. De plus, la réduction d’imposition d’une année ne peut être reportée sur une autre, et sera prise en compte pour le calcul du plafond de 10 000 € des niches fiscales. Rappelons également que le prix du m² ne peut excéder 5 500 €.

Qui peut bénéficier de cette réduction d’impôts ?

Tous les particuliers qui souhaitent investir en loi Pinel peuvent bénéficier de cette réduction d’impôts à condition que le bien immobilier en question se situe dans une des zones géographiques éligibles pour la loi Pinel, à savoir : la zone A (agglomération Côte d’Azur, ile de France, Marseille, Montpellier, Lille, Lyon…), la zone A bis (Paris + 29 communes de la petite couronne) et la zone B1 (agglomérations supérieures à 250 000 habitants : grande couronne parisienne + certaines communes en extension).

Les avantages du dispositif Pinel

Le principal avantage dont vous pouvez bénéficier grâce à la loi Pinel est, bien entendu, de profiter des avantages fiscaux (réduction d’impôts allant de 32 000 € jusqu’à 63 000 €) tout en vous constituant un patrimoine. En plus de cela, vos ascendants et descendants ont la possibilité d’être locataires de votre bien immobilier, à condition qu’ils soient hors foyer fiscal. Le dispositif Pinel est accessible à tous les particuliers et sociétés civiles de placements immobiliers.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top