Immobilier

N’hésitez plus entre vendre ou faire des travaux pour un logement mal isolé, suivez ces conseils

N'hésitez plus entre vendre ou faire des travaux pour un logement mal isolé, suivez ces conseils

Il n’est pas vraiment intéressant de garder un bien immobilier mal isolé dans son patrimoine. Les travaux à effectuer peuvent être plus élevés. De plus, de nouvelles réglementations dédiées à la performance énergétique vont bientôt entrer en vigueur. Si vous ne savez pas quelle décision prendre, suivez nos conseils !

Vendez votre logement s’il y a beaucoup de travaux de rénovation à effectuer

D’ici quelques années, la location de biens classés E, F et G ne sera plus possible dans plusieurs villes françaises. De gros travaux de rénovation sont souvent à prévoir pour améliorer cette note. Les experts s’accordent à dire que le coût d’une rénovation globale oscille entre 400 € et 600 € par m². C’est ainsi qu’une étiquette passe de G à B ou C.

Pour isoler des murs TTI, il faut compter environ 70 € TTC par m². Le prix monte à 180 € TTC par m² pour des murs TTE. Prévoyez un budget 75 € TTC/m² pour l’isolation des rampants, contre 140 € TTC/m² pour l’isolation des toitures terrasses, 50 € TTC/m² pour l’isolation des combles perdus, 60 € TTC/m² pour l’isolation des planchers bas et 500 € TTC/m² pour le remplacement d’une porte (mal-isolée).

Vous devez investir dans des volets et fenêtres (en bois, ALU, PVC) pour améliorer la performance énergétique de votre logement. Prévoyez 200 € TTC/m² pour la pose de volets battants, 180 € TTC/m² pour la pose de volets roulants, 1 100 € TTC/m² pour le remplacement d’une fenêtre de toit, 700 € TTC/m² pour le remplacement d’une fenêtre en bois ou ALU et 500 € TTC/m² pour le remplacement d’une fenêtre en PVC.

Notons qu’un système de chauffage coûte en moyenne entre 1 000 € et 20 000 € selon la technologie utilisée.

Vu les dépenses à prévoir pour rénover entièrement un logement mal isolé, la sage décision serait de vendre son bien.

Prenez note des décotes significatives dans certaines villes

Vendre son bien immobilier mal isolé au lieu de le rénover reste la meilleure solution pour éviter de lourds travaux de rénovation. Vous réalisez ainsi des économies conséquentes. Néanmoins, il y a des décotes plus ou moins notables dans certaines villes.

L’étude SeLoger et Meilleurs Agents démontre qu’une passoire thermique se vend en moyenne 1,1 % plus cher d’un bien classé C, D ou E. Les choses sont un peu différentes dans les grandes villes. En effet, un appartement classé F ou G se vend en moyenne 2,1 % moins cher que s’il était étiqueté C, D ou E. Attention ! Cette décote est encore plus importante à Nice pour les appartements : -8,1 %. Idem en périphérie des grandes villes : 10,3 %.

A propos de l'auteur

Bastien

Bastien

Journaliste pour de multiples thématiques d'actualités, j'écris des articles pour Enquête&Débat depuis plusieurs mois.

Dites nous ce que vous en pensez !