Immobilier

Pourquoi la SCPI restera un bon investissement en 2020 ?

investissement SCPI 2020

Le début de l’année 2020 est marqué par une crise sanitaire majeure qui impacte le monde entier. Cela ne présage rien de bon pour l’économie mondiale et encore moins pour les différents marchés d’investissement, dont l’immobilier. Mais les SCPI sont-elles à l’abri ? Et pourquoi ?

Présence de quelques risques quand même

Pourquoi la SCPI restera un bon investissement en 2020Beaucoup d’entreprises sont actuellement mises à mal à cause des mesures de confinement initiées par l’État pour stopper l’épidémie de COVID-19. Le problème réside dans le fait que les actifs immobiliers dans lesquels les SCPI investissent sont de type professionnel ou commercial. De ce fait, il y a d’importants risques que les locataires soient en difficulté et ne puissent pas honorer le paiement de leur loyer. De plus, l’État sollicite la solidarité des sociétés de gestion quant à des mesures de report ou d’étalement de la récolte des loyers. Un manque à gagner conséquent pour cette année 2020 se profile alors déjà.

C’est un fait, les investissements en SCPI peuvent se targuer d’avoir des rendements croissants d’années en années. Leur succès n’est plus à démontrer et beaucoup d’épargnants sont attirés par les rendements pouvant aller jusqu’à 6 % pour les meilleures performances. Il faut savoir que le capital récolté dans le cadre des SCPI ne peut pas être utilisé à des fins de construction. Néanmoins, la demande n’a cessé de croître, et les prix se sont envolés. Est-ce que l’année 2020 constitue un coup d’arrêt ? Ce n’est pas dit.

Souscrire aux parts de SCPI !
Vous pouvez obtenir toutes informations jugées utiles en consultant la plateforme en ligne Portail-SCPI, dédiée à l’investissement en SCPI.
Un conseiller spécialisé vous guide gratuitement.

Pourquoi les SCPI restent intéressantes en 2020 malgré la crise ?

SCPI 2020

Même si les SCPI ne comptent que sur des biens immobiliers professionnels, cela ne les empêche pas d’avoir un patrimoine immobilier très diversifié, utile pour différents secteurs d’activité. C’est déjà une bonne raison pour elles de résister à la crise actuelle. De plus, les sociétés de gestion ont non seulement joué sur la quantité, mais aussi sur la qualité des locataires.

Avec des actifs immobiliers de qualité (par rapport à l’emplacement, le standing ou l’attractivité) suscitant d’importantes demandes, il ne devrait pas trop y avoir de problèmes à trouver de nouveaux locataires en cas de départs prématurés. Néanmoins, il faut tout de même savoir que certaines SCPI se sont tournées vers la spécialisation (exclusivement dans des actifs immobiliers liés à l’hôtellerie, par exemple), et ce sont elles qui risquent de subir la crise de plein fouet.

Contrairement aux marchés financiers dont les actifs sont plus volatiles, les SCPI ne devraient pas trop avoir du mal à se relever, même s’il y a quand même quelques pertes. De plus, investir dans l’immobilier c’est investir sur le long terme. Se laisser abattre par une crise temporaire ne doit pas faire partie des aspirations de tout épargnant dans ce secteur.

En conclusion alors, même s’il y a des risques que les résultats de l’année 2020 ne soient bien évidemment pas ceux attendus, sur le long terme, les SCPI ont encore de beaux jours devant elles.

 

A propos de l'auteur

Bastien

Bastien

Journaliste pour de multiples thématiques d'actualités, j'écris des articles pour Enquête&Débat depuis plusieurs mois.

Dites nous ce que vous en pensez !