Immobilier

Que penser de l’investissement en EHPAD durant cette situation de crise ?

Que penser de l’investissement en EHPAD durant cette situation de crise

Le nombre de victimes du coronavirus s’alourdit à plus de 29 000 décès en France (au moment de la rédaction de cet article). La majorité des individus morts à cause du COVID-19 sont des adultes âgés de plus de 60 ans. Bien entendu, cette situation très inquiétante fait naître la peur chez les investisseurs en EHPAD. Ils se demandent si c’est toujours le bon moment pour investir.

L’essentiel à savoir sur cet investissement

EHPAD est un acronyme technique qui signifie Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes. Il s’agit en clair d’une maison de retraite médicalisée pouvant accueillir des personnes âgées en perte d’autonomie. Bien entendu, les occupants des chambres EHPAD doivent être âgés de plus de 60 ans (l’âge de la retraite en France).

La faible motricité des personnes âgées dépendantes les oblige à vivre au sein d’un EHPAD ou d’une maison de retraite médicalisée. Il est évident que leur force musculaire ne leur permet plus de marcher seules. Ces seniors en perte d’autonomie ont donc besoin d’une assistance physique en permanence pour se déplacer.

Il est à noter qu’il existe différents types d’EHPAD, à savoir l’EHPAD public, privé associatif et privé lucratif. Chacun d’entre eux présente bien entendu des caractéristiques spécifiques. Mais une chose est sûre, les services proposés par les EHPAD implantés en France sont tous payants.

Les seniors (de plus de 60 ans) sont les principaux locataires des chambres EHPAD disponibles en France. Pour continuer de bénéficier des services fournis par le personnel d’une maison de retraite médicalisée, ils devront s’acquitter d’un loyer mensuel (additionné au prix des prestations médicales).

Bien évidemment, c’est le gestionnaire de la chambre de l’EHPAD (l’exploitant) qui verse les loyers à l’investisseur. Ceux-ci peuvent être exprimés en chiffre ou en pourcentage. Le loyer en EHPAD devrait normalement figurer dans le bail commercial. En ce qui concerne la rentabilité d’un investissement en EHPAD, elle oscille généralement entre 4,8 % et 6 %.

Pour en savoir plus sur l'investissement en EHPAD

La crise sanitaire actuelle a-t-elle eu un impact négatif sur le taux d’occupation des EHPAD ?

La crise sanitaire actuelle a-t-elle eu un impact négatif sur le taux d’occupation des EHPAD 

Il est intéressant de savoir que les premiers EHPAD sont apparus dans les années 1990. Aujourd’hui, ils se classent parmi les meilleures solutions d’hébergement en France. En effet, le taux de fréquentation des maisons de retraite médicalisées ne cesse de croître chaque année. Mais les investisseurs se demandent si la situation actuelle est toujours favorable à l’investissement en EHPAD.

La situation actuelle est inédite, car de nombreuses personnes âgées logées dans des EHPAD ont perdu la vie. Cela inquiète bien sûr les investisseurs. Les résidents de ces maisons de retraite médicalisées font partie des personnes fragiles susceptibles de développer une forme grave de coronavirus.

Malheureusement, les résidents des EHPAD touchés par le coronavirus ne peuvent plus recevoir de visite. Il s’agit de l’une des mesures prises par le gouvernement pour éviter la propagation du coronavirus. Les patients les plus souffrants et les plus vulnérables ont d’ailleurs été transférés dans un CHU (centre hospitalier universitaire). Là-bas, ils pourront combattre le virus grâce à un appareil respiratoire.

Bien entendu, les morts successives (causées par le coronavirus) des résidents des EHPAD peuvent entraîner la chute du taux d’occupation des chambres EHPAD. Cela peut avoir un impact négatif sur la rentabilité d’un placement en maison de retraite médicalisée. Fort heureusement, la situation en France commence à s’améliorer, car le nombre de victimes du COVID-19 diminue chaque jour.

Investir en EHPAD pendant cette période de crise sanitaire, est-ce une bonne idée ?

Ehpad

Vu que la situation actuelle n’est pas encore résolue, il peut être risqué d’investir en EHPAD (pour le moment). Il est donc préférable d’attendre quelques mois avant de se lancer. Il se peut que les EHPAD retrouvent leur attractivité. Quoi qu’il en soit, tout dépend de l’évolution de la situation en France et en Europe.

Il convient de souligner que l’indice des EHPAD a progressé de 1,25 % en 2019 (contre +1,08 % en 2020). Il permet en général de connaître la rentabilité d’un investissement en EHPAD. Le loyer en EHPAD peut d’ailleurs être revalorisé (selon les modalités du bail commercial conclu au moment de l’acquisition d’une chambre).

Bon à savoir : la rentabilité d’un investissement en EHPAD dépend énormément de la qualité du gestionnaire de la résidence EHPAD. Il en va de même pour la revalorisation (annuelle) du loyer.

A propos de l'auteur

Bastien

Bastien

Journaliste pour de multiples thématiques d'actualités, j'écris des articles pour Enquête&Débat depuis plusieurs mois.

Dites nous ce que vous en pensez !