Immobilier

Quel est le placement immobilier idéal selon votre âge ?

Quel est le placement immobilier idéal selon votre âge

Vous souhaitez investir dans l’immobilier mais vous ne savez pas quel type de placement choisir à votre âge ? Et bien, vous tombé à pic car cet article a justement été rédigé pour vous !

Pour la plupart des Français, l'immobilier a toujours été considéré comme une valeur refuge. Il n’est donc pas étonnant si les investissements immobiliers se sont multiplié ces dernières années. Mais ce que les gens ignorent c’est que les différents placements immobiliers proposés sur le marché ne conviennent pas forcément à tout le monde.

En fonction de votre profil, certains investissements pourront se révéler moins rentables que d’autres. Parmi les nombreux paramètres à prendre en compte avant d’investir dans l’immobilier, il y a justement la question de l’âge.

En effet, la stratégie d’investissement que vous adopterez pendant vos 20 ans ne sera plus forcément la mieux adaptée lorsque vous aurez 40 ans. Alors, quel placement immobilier faut-il privilégier selon son âge ? C’est ce que nous vous proposons de découvrir ici.

Simulateur SCPI

Simulez votre investissement en SCPI en ligne

Quel serait le montant de votre investissement ?

Vous pouvez investir en SCPI dès 300 €. Même si cet argent n'est pas bloqué, vous devez considérer que la somme sera investie sur au moins 10 ans.

Continuer

Sur combien d'année souhaitez-vous investir ?

Une durée minimale de 10 ans est conseillée, mais la durée moyenne de détention des parts de SCPI est de 22 ans : les investisseurs choisissent en général de percevoir des revenus complémentaires sur le long terme.

années

Rendement (TDVM) de votre placement SCPI

Le TDVM moyen était de 4,35 % en 2018. Vous pouvez changer ce taux pour mieux le faire correspondre aux SCPI que vous auriez repérées, mais nous vous conseillons de rester dans une fourchette réaliste entre 3 % et 6 %.

%
Retourner

Vos hypothèses

Montant
Durée années
TDVM %
Frais %
Rev.capital %

Aperçu du résultat

INVESTISSEMENT INITIAL :
GAIN BRUT DES LOYERS :
GAIN DES LOYERS CUMULÉS :
VOTRE ÉPARGNE IMMOBILIÈRE :
LOYERS PAR MOIS :

Voir tous les résultats

    Un spécialiste vous rappelle pour répondre à vos questions gratuitement et vous accompagne dans votre projet d'investissement en SCPI

    Promis aucun spam ! Conformément à la loi "informatique et libertés" du 06/01/1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à nos services contact@portail-scpi.fr. Vous pouvez également vous opposer au traitement de vos données.

    Merci ! Votre simulation a bien été envoyée, vous serez recontacté dans les meilleurs délais.

    contactCONTACTEZ NOUS !

    Vous pouvez aussi nous contacter directement !

    09 72 54 48 38

    Données sécurisées

    Experts assermentés

    Service 100% gratuit

    Constituez-vous un apport personnel dès vos 20 ans

    Constituez-vous un apport personnel dès vos 20 ans

    Si vous voulez devenir propriétaire d’un bien immobilier un de ces jours, nous vous conseillons d’épargner dès votre plus jeune âge. En général, l’âge idéal pour épargner se situe aux alentours de 20 ans.

    A cet âge là, vous serez sûrement déjà dans la vie active et vous pourrez alors mettre un peu d’argent de côté grâce à vos premiers salaires.

    Ici, l’objectif sera bien évidemment de vous constituer un apport personnel suffisant pour votre futur achat immobilier.

    Pour commencer, vous pouvez à épargner dans un livret A, dans un livret jeune ou dans un LDDS (Livret de Développement Durable et Solidaire). Le seul souci avec ces livrets c’est qu’ils sont généralement plafonnés.

    Si vous le souhaitez, vous pourrez alors ouvrir un contrat d’assurance-vie en parallèle. Lorsque votre épargne sera suffisante, vous pourrez ensuite en bloquer une partie dans un PEL (Plan d’Epargne Logement) ou un CEL (Compte Epargne Logement).

    Investissez à partir de 30 ans !

    Normalement, votre situation professionnelle devrait être beaucoup plus stable une fois que vous approcherez de la trentaine. Et bien, sachez que c’est le moment idéal pour commencer à investir dans l’immobilier.

    Si vous prévoyez d’acheter directement une première résidence principale, nous vous recommandons vivement de vous faire conseiller par un professionnel. En effet, il existe certains emplacements qui ne sont pas forcément propices à ce type d’investissement.

    A votre âge, la meilleure alternative serait peut-être d’investir dans l’immobilier locatif ou dans le financement participatif (Crowdfunding). Sachez également que c’est à partir de 30 ans que vous devriez commencer à prendre des risques et réaliser vos premiers placements financiers.

    Si vous ne voulez pas vous lancer dans un PEA (Plan d’Epargne en Actions), vous devriez opter pour les OPCI ! L’avantage avec les OPCI c’est que vous pouvez à la fois investir dans actifs financiers et des actifs immobiliers.

    Contacter un expert en SCPI gratuitement

    Renforcez votre investissement à 40 ans

    Renforcez votre investissement à 40 ans

    A partir de 40 ans, il n’est trop conseillé d’investir dans l’immobilier en direct. En effet, les achats immobiliers effectués pendant la quarantaine peuvent être fortement imposés. Si vous ne voulez pas crouler sous le poids de votre fiscalité, mieux vaut limiter vos placements.

    Essayez plutôt de renforcer et sécuriser les investissements que vous avez déjà réalisé pour mieux préparer votre retraite. Si vous avez acheté des parts de SCPI, vous pouvez par exemple diversifier un peu plus vos secteurs d’investissement.

    Pour réduire vos impôts, vous pouvez aussi loger votre SCPI dans un contrat d’assurance-vie. Sinon, vous pouvez opter pour un investissement en LMNP (Loueur en Meublé Non Professionnel) où la fiscalisation peut être très faible.

    Préparez votre succession à 60 ans !

    Une fois retraité ou proche de la retraite, vous n’aurez probablement plus besoin de réaliser des placements immobiliers. Si tout s’est bien passé au cours des années précédentes, vous devriez normalement récolter le fruit de vos investissements et percevoir des compléments de revenus intéressants.

    La seule chose qui devrait vous motiver à investir de nouveau, c’est la transmission de votre patrimoine. Et bien, sachez que le meilleur moyen de préparer une succession, c’est d’investir dans un démembrement en SCPI. Le démembrement consiste à céder la nue-propriété de vos parts de SCPI à vos successeurs tout en conservant l’usufruit.

    En d’autres termes, ce sont vos successeurs qui détiennent réellement les parts de SCPI mais c’est vous qui percevez les loyers. Une fois que vous serez décédé, vos successeurs récupéreront la pleine propriété des parts de SCPI ainsi que les loyers qui y sont rattachés.

    Besoin de renseignement ?
    Portail-SCPI est le site dédié à l'investissement en SCPI qui vous accompagne dans votre démarche. Un conseiller spécialisé vous guide gratuitement.
    Demander une simulation gratuite!

    A propos de l'auteur

    Bastien

    Bastien

    Journaliste pour de multiples thématiques d'actualités, j'écris des articles pour Enquête&Débat depuis plusieurs mois.

    Dites nous ce que vous en pensez !