Immobilier

SCPI ou OPCI : quel placement choisir pour la rentrée ?

SCPI ou OPCI quel placement choisir pour la rentrée

Beaucoup pensaient que la crise socio-économique causée par le Coronavirus allait profondément affecter le marché de la pierre-papier. Malgré quelques ralentissements, les SCPI et les OPCI ont pourtant réalisé une excellente performance globale sur le premier semestre 2020.

Et d’après de nombreux experts, le second semestre pourrait même être meilleure ! Mais alors, quel placement faut-il privilégier en cette rentrée 2020 ? Faut-il se tourner vers les

Besoin de renseignement ?
Portail-SCPI est le site dédié à l'investissement en SCPI qui vous accompagne dans votre démarche. Un conseiller spécialisé vous guide gratuitement.
Demander une simulation gratuite!

SCPI ou les OPCI ?

Sachez d’abord que la SCPI et l’OPCI sont tous deux des solutions d’épargne immobilière collective. Ces fonds d’investissement ont plus ou moins la même vocation puisqu’ils vous permettent d’acquérir des parts dans un patrimoine immobilier locatif.

L’avantage de ce type d’investissement immobilier c’est que vous n’avez pas à vous soucier des contraintes de la gestion locative. L’achat, la location et l’entretien des biens immobiliers dont vous êtes copropriétaire sont entièrement gérés par une société de gestion.

En général, les OPCI sont d’ailleurs gérés par les mêmes sociétés qui gèrent les SCPI. Vous l’aurez très certainement compris, la SCPI et l’OPCI ont de nombreux points communs. Mais en même temps, chacun a aussi ses propres avantages et ses propres inconvénients.

Quel est donc le meilleur choix de placement entre la SCPI et l’OPCI ? C’est ce que nous vous proposons de découvrir dans cet article.

Quelles sont les différences entre la SCPI et l’OPCI ?

Quelles sont les différences entre la SCPI et l’OPCI

La SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) est une société spécialisée qui achète et gère un patrimoine immobilier locatif pour le compte d’épargnants. Il peut s’agir de bureaux, de magasins, d’hôtels, d’entrepôts, etc …

L’objectif d’une SCPI c’est avant tout de générer des revenus grâce aux locataires. La société de gestion encaisse les loyers et distribue trimestriellement les revenus au prorata du nombre de parts détenus par chaque épargnant.

L’OPCI (Organisme Collectif de Placement Immobilier) quant à lui est en quelques sortes un cousin de la SCPI. Dans un OPCI, vous n’investissez qu’une partie seulement de votre capital (60 % maximum) dans un patrimoine immobilier locatif.

L’autre partie est investie dans des instruments financiers, des produits monétaires ou des actions en bourse. Contrairement à la SCPI, l’OPCI ne cherche pas principalement à générer des revenus mais plutôt à constituer un produit de capitalisation.

Mais quel est l’intérêt d’opter pour un OPCI et d’investir seulement 60 % dans l’immobilier, me direz-vous ? Et bien, sachez d’abord que ça peut déjà vous permettre de réduire les frais d’entrée. Vous ne le saviez peut-être pas mais lorsque vous investissez dans une SCPI, vous devez vous acquitter de frais d’entrée plus ou moins conséquents.

Et bien, en investissant dans un OPCI, vous avez la possibilité de réduire ces frais de manière considérable. L’autre avantage de l’OPCI c’est que les revenus générés ne sont pas autant surtaxés que ceux de la SCPI.

En fait, lorsque vous optez pour un investissement en SCPI, vos revenus peuvent être fortement taxés en fonction de votre taux marginal d’imposition. L’OPCI, pour sa part, est taxé sur la base de la flat tax de 30 % qui est appliquée sur tous les instruments financiers (les actions). En d’autres termes, en investissant dans un OPCI, vous pouvez donc plafonner votre taxation à 30 %.

Plus d'info sur les SCPI

SCPI ou OPCI : quel placement choisir en 2020 ?

SCPI ou OPCI quel placement choisir en 2020

Il faut bien reconnaître que la pierre-papier a réalisé un exploit durant ce premier semestre 2020. En pleine crise de Coronavirus, les gestionnaires d’actifs ont réussi à stabiliser le marché et à maintenir malgré tout un bilan positif. Les SCPI par exemple, ont vu leur collecte baisser à – 20 % par rapport à celui de 2019.

Quoi qu’il en soit, le pire a été évité et le rendement annuel a de fortes chances d’égaler le record de 4,4 % de l’année dernière. Les OPCI ont réussi à faire mieux car ils terminent leur premier semestre avec une collecte à plus de 1,6 milliards d’euros. Ce chiffre est en hausse de plus de 32 % par rapport à celui de 2019. Vous l’aurez compris, les SCPI et les OPCI sont tout aussi performants les uns que les autres.

Voilà pourquoi nous vous recommandons plutôt de choisir votre meilleur placement pour cette rentrée 2020 en fonction des risques auxquels vous vous exposez. On reproche par exemple aux SCPI d’être beaucoup trop dépendantes des fluctuations du marché immobilier.

Certes, la SCPI vous permet peut-être de percevoir des rendements réguliers mais les chances d’obtenir plus sont finalement très faibles. C’est en investissement dans l’OPCI que vous avez des chances de réaliser une meilleure performance.

Grâce aux instruments financiers qui le constituent, l’OPCI est en même temps plus rentable mais aussi plus risqué. En effet, la volatilité du marché boursier peut faire chuter vos parts d’OPCI à tout moment. Bref, si vous êtes prêt à prendre des risques pour essayer de gagner plus, et bien, investissez dans l’OCPI ! Par contre, si vous recherchez la stabilité et la régularité, mieux vaut opter pour une SCPI.

A propos de l'auteur

Bastien

Bastien

Journaliste pour de multiples thématiques d'actualités, j'écris des articles pour Enquête&Débat depuis plusieurs mois.

Dites nous ce que vous en pensez !