Paris et Jeux

Date de forclusion : délais pour empocher le gain Euromillions

Date de forclusion : délais pour empocher le gain Euromillions

Vous avez récemment gagné à l’EuroMillions et vous attendez encore le bon moment pour aller récupérer votre argent ? Et bien, si c’est le cas, nous vous recommandons de ne pas trop tarder car vous n’avez qu’un temps limité pour réclamer vos gains. Passé la date butoir, appelée aussi “date de forclusion” ces gains ne vous appartiendront plus et ne pourront plus être encaissés. Mais alors, combien de temps avons-nous exactement pour aller réclamer des gains EuroMillions ? Quelles sont les procédures à suivre ? C’est que nous vous proposons de découvrir ici.

Quel délai pour réclamer des gains EuroMillions ?

Sachez déjà que chaque pays participant à l’EuroMillions a fixé ses propres règles concernant la durée de validité des grilles achetées par les joueurs. De ce fait, le délai maximum pour réclamer des gains EuroMillions en Espagne ne sera pas forcément le même que pour celui de la France.

Découvrir la cagnotte en cours

🎲 Jouer à l'Euromillion sur FDJ.fr

En effet, en France comme au Luxembourg, vous n’avez que 60 jours à compter de la date du tirage gagnant pour récupérer vos gains. En Espagne, en Irlande et au Portugal, vous disposez de 90 jours. Ce délai passe ensuite à 140 jours si vous avez joué depuis la Belgique. En Suisse et au Royaume-Uni, les procédures sont beaucoup plus flexibles puisque le délai maximum est de 180 jours. Vous ne le saviez probablement pas mais en Autriche vous avez carrément 3 ans pour vous faire connaître et réclamer vos gains EuroMillions.

Pays participants à l’EuroMillions

Délai de réclamation des gains

France60 jours
Luxembourg60 jours
Espagne90 jours
Portugal90 jours
Irlande90 jours
Belgique140 jours
Suisse180 jours
Royaume-Uni180 jours
Autrichede 1090 jours (3 ans)

Comment réclamer des gains EuroMillions ?

Pour pouvoir empocher des gains à l’EuroMillions, vous devrez bien évidemment avoir conservé votre grille gagnante ou plus précisément votre ticket de jeu. Sachez que ce ticket est l’unique pièce justificative valide pour permettre un paiement. Si vos gains ne dépassent pas les 300 €, vous pourrez récupérer votre argent dans n’importe quel point de vente de la FDJ.

D'autres jeux sont proposés sur la plateformes en ligne de la FDJ : EuroMillions, le Loto, L'illiko, le Bingo Live & Multijoueur, le Keno, les jeux de grattage, le Paris sportifs.

Jouer sur le site de la FDJ !

Sachez qu’on dénombre pas moins de 36000 points de vente FDJ dans tout l’hexagone. Pour ce qui est des gains supérieurs à 300 €, vous pourrez vous présenter directement dans un des 110 centres de paiement FDJ qui existent en France. Rendez-vous sur le site officiel de la FDJ pour consulter la liste des centres de paiement les plus proches de chez vous. Sinon, vous pouvez également appeler le service “grands gagnants” de l’EuroMillions au 09 69 36 60 60. 

Que se passe-t-il si les gains EuroMillions ne sont pas réclamés dans les délais imposés ?

Une fois que vous aurez dépassé la date limite de réclamation des gains EuroMillions, sachez que votre grille gagnante n’aura plus aucune valeur. Et oui, vos gains seront considérés comme étant “perdus” et deviendront donc irrécupérables. Vous aurez beau entamer des actions en justice et présenter des motifs valables, vous ne pourrez plus du tout encaisser ces gains.

En général, chaque pays est libre de faire ce qu’il veut des gains EuroMillions non réclamés par les joueurs. Au Royaume-Uni par exemple, ces gains sont entièrement reversés dans des oeuvres caritatives. En Autriche, les gains non réclamés servent à financer les prochaines cagnottes. L’Espagne quant à elle transfère tous les gains non récupérés au trésor public de l’Etat. 

Gains EuroMillions non réclamés en France : que prévoit la loi Pacte ?

En France, de nouvelles règles ont été établis concernant les gains EuroMillions non réclamés. Auparavant, la FDJ s’est toujours réservé le droit de réinjecter tous les gains de loterie non récupérés en “fond cagnotte”. En ce qui concerne l’EuroMillions en particulier, les gains servaient principalement à financer le jeu My Million. Mais les choses ont changé à partir du 15 novembre 2019 lorsque la loi Pacte est officiellement entrée en vigueur. Cette loi prévoit que tous les gains intermédiaires non réclamés en loterie et en paris sportif seront désormais reversé à l’Etat. Ici, on parle donc des gains EuroMillions de rang n°2 jusqu’au gains de rang n°13. Seuls les gains “jackpots” de rang n°1 non réclamés resteront à la disposition de la FDJ. 

A propos de l'auteur

Bastien

Bastien

Journaliste pour de multiples thématiques d'actualités, j'écris des articles pour Enquête&Débat depuis plusieurs mois.

Dites nous ce que vous en pensez !