Paris et Jeux

Gain Euromillions et Loto non réclamé : Que se passe-t-il vraiment ?

Découvrez le résultat Euromillions – My Million du Mardi 18 février 2020

Qui d’entre-vous n’a jamais rêvé de devenir millionnaire ou même « multi-millionnaire » grâce à l’Euromillions ? Aussi étonnant que cela puisse paraître, ce rêve de gagner à l’Euromillions n’est apparemment pas partagé par tout le monde… En effet, chaque année, ce sont plusieurs millions d’euros de gains qui ne sont pas réclamés auprès de la FDJ. Sachez pourtant que ces gains non-réclamés ne sont ni reversés dans des œuvres caritatives ni réinvestis dans les prochaines cagnottes. Et oui, depuis nombre 2019, les gains de loterie non-réclamés par les joueurs sont désormais reversés à l’État. 

🎲 Jouer à l’Euromillion sur la FDJ.fr

Gagner à l’Euromillions : un délai limité pour réclamer vos gains

Vous avez joué à l’Euromillions et votre grille s’est avérée gagnante ? Et bien, sachez que vous ne disposez que d’un délai limité pour récupérer vos gains. En France, vous avez précisément 60 jours soit 2 mois à compter de la date du tirage pour réclamer vos gains auprès de la FDJ. Passé ce délai, vos gains ne vous appartiennent plus. Par conséquent, vous n’êtes plus autorisés à les récupérer, et ce, même si présentez la preuve irréfutable que votre ticket était gagnant. A noter que vous pouvez vous faire payer par votre détaillant habituel s’il ne s’agit que de petites sommes. Pour les plus gros montants, vous devrez vous rendre au centre de paiement FDJ le plus proche de chez vous. Il est également important de préciser que la date butoir de récupération des gains Euromillions peut varier en fonction des pays. Au Royaume-Uni par exemple, les joueurs ont 180 jours pour réclamer leurs gains. 

Gains Euromillions non-réclamés : quelles réglementations avant novembre 2019 ?

Depuis la création de l’Euromillions en 2004, les règles concernant les gains non-réclamés ont toujours été les mêmes. Tous les gains qui n’ont pas été récupérés pendant le délai imparti de 60 jours sont automatiquement réinvestis en « fonds cagnotte ». Plus clairement, ils servaient donc à financer les cagnottes des tirages à venir. Ce système a longtemps fait le bonheur des joueurs. En effet, pour eux, la remise en jeux des gains précédents, c’était un peu comme une deuxième chance de remporter le gros lot. Mais bon, ça c’était avant la mise en vigueur de la loi Pacte en novembre 2019. 

Jouer sur le site de la FDJ !

Que prévoit la loi Pacte pour les gains Euromillions non-réclamés ?

La loi Pacte a complètement changé les règles concernant les gains Euromillions non-réclamés. Cette loi a déjà été adopté le 22 mars 2019 mais elle n’est entrée officiellement en vigueur qu’à partir du 15 novembre 2019. L’article 138, II, A de cette loi précise que l’ensemble des gains intermédiaires non-réclamés en loterie et en pari sportif sont entièrement reversés à l’État. Et oui, il n’est donc plus question de réinvestir les gains dans les fonds cagnottes. A vrai dire, la FDJ n’a plus aucun droit sur les gains en question. Et cette nouvelle réglementation s’applique aussi bien pour l’Euromillions My Million, que pour le Loto ou le Keno

Cela étant dit, il est nécessaire d’apporter quelques précisions sur le véritable contenu de la loi Pacte. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’État n’a pas prévu de s’accaparer la totalité des gains non-récupérés. En effet, la loi Pacte parle uniquement des gains intermédiaires, c’est à dire tous les gains à l’exception des gains de rang n°1. En d’autres termes, le jackpot ou le gros lot n’est pas concerné par cette nouvelle réglementation. Les gains non-réclamés de rang n°1 restent à la disposition de la FDJ. Par contre, la loi Pacte précise tout de même dans son article 4.3 que ces gains ne pourront pas être réinvestis en fonds cagnotte. Ils serviront uniquement à alimenter des opérations promotionnelles. 

Loi Pacte : quels impacts pour les joueurs de l’Euromillions My Million ?

Pour les joueurs, il est clair que l’arrivée de la loi Pacte signe la fin de leur « deuxième chance » de remporter le jackpot. Mais d’une certaine manière, cela ne réduit pas pour autant leurs chances de gagner de l’argent. Après tout, ce joueurs misent sans tenir compte des éventuels gains non-réclamés. Par conséquent, on ne peut pas dire que la loi Pacte impacte véritablement le jeu ni encore moins les joueurs. On dira plutôt que cela réduit leurs chances de voir les cagnottes augmenter rapidement. 

A propos de l'auteur

Bastien

Bastien

Journaliste pour de multiples thématiques d'actualités, j'écris des articles pour Enquête&Débat depuis plusieurs mois.

Dites nous ce que vous en pensez !