Autres

Crowdfunding immobilier : Investir autrement dans l’immobilier

Crowdfunding-immobilier

L’immobilier est un secteur certes, mais un secteur qui est composé d’un sous-jacent très varié : immobilier résidentiel, commercial, de bureaux, d’écoles ou universités, de bâtiment logistiques ou publics… Les possibilités d’investissements sont donc nombreuses et variées. De même, investir dans l’immobilier n’est pas seulement synonyme de devenir propriétaire ou actionnaire. Découvrez parmi la multitude d’investissements immobiliers existants : le crowdfunding immobilier, un placement encore peu connu des particuliers sur ce secteur.

Le crowdlending immobilier, un placement simple aux rendements attractifs

Le fonctionnement du crowdlending immobilier est simple à comprendre et n’est pas réservé exclusivement aux plus fortunés : des épargnants (des personnes physiques) se réunissent pour participer au financement de projets immobiliers via une plateforme.

 

L’avantage du crowdfunding immobilier c’est que l’on peut placer de petites sommes, à partir de 100€, sur une multitude de projets immobiliers très variés que vous choisissez vous même. Le particulier peut ainsi se constituer un portefeuille de placements immobilier diversifié. En échange ? Vous percevez un rendement attractif – de 2 à 10 % l’an – défini au moment de la signature de votre contrat de prêt. Le taux est fixé en fonction du risque pris par l’investisseur et en fonction des garanties et sûretés octroyées. Vous n’êtes ni propriétaire, ni actionnaire. Vous faites crédit à des professionnels de l’immobilier.

Ceux qui recherchent des fonds sont des professionnels de l’immobilier, promoteurs, marchands de biens, lotisseurs ou bien encore des foncières. Tous ont un minimum de 10 ans d’expérience avec au minimum une dizaine de projets immobiliers menés à bien. Ils viennent chercher des fonds sur les plateformes pour compléter leurs demandes de crédits bancaires.

Les avantages du crowdfunding immobilier pour un particulier

Placer son épargne de cette manière dans l’immobilier va apporter un certain nombre d’avantages à l’investisseur particulier. Tout d’abord il n’aura pas besoin de disposer d’une grosse somme d’argent pour se lancer dans cet investissement. En effet, il est possible de commencer à prêter son épargne à partir de 100 euros.

Le second avantage, c’est que l’investisseur particulier à le choix. Il peut choisir lui-même dans quel projet il a envie d’investir. Pour l’aider dans sa prise de décision, le particulier a accès à une note d’information sur le projet à financer. Il aura ainsi accès à des éléments détaillés sur le projet tels que : la localisation, le budget du projet, la structuration du financement, le besoin réel de la demande de financement, les garanties mises en place pour défendre l’intérêt des prêteurs particuliers, etc.

Le troisième avantage, c’est la lisibilité de ce type de placement : le prêteur sait, au moment d’investir, pour combien de temps il va prêter et quel sera son taux d’intérêt en échange de son prêt. Enfin le dernier avantage, c’est que les taux de rendement proposés au particulier en échange de son placement sont plutôt intéressants : entre 2,5% et 10 % selon les projets, en fonction bien sûr du risque pris par l’investisseur. Le rendement rémunère toujours le risque pris. Plus ce dernier est élevé, plus le rendement le sera.

Que faire pour bien placer son épargne et maximiser son rendement ?

Comme tout type de placements financiers, le placement via crowdfunding immobilier n’échappe pas à la règle de la diversification. La diversification a pour objectif d’optimiser le rendement tout en maîtrisant le risque pris. La règle numéro une est de ne pas placer la totalité de son investissement dans un seul et même projet. Il vaut mieux placer 10.000€ sur 20 projets choisis minutieusement soi-même, plutôt que de placer 10.000€ dans un seul projet. Si ce seul et unique projet que vous aviez choisi venait à rencontrer un imprévu vous seriez tout de suite très impacté.

Le particulier doit être vigilant et répartir ses placements via le crowdfunding immobilier en fonction de quatre critères spécifiques :

  • le profil du promoteur (son expérience, ses réalisations, ses marges réalisées…),
  • la typologie du projet (résidentiel, biens publics ou commerciaux…),
  • sa localisation (la région, le pays…),
  • les garanties ou sûretés conférées (hypothèque, caution…).

Avoir une véritable stratégie d’investissement pour ce type de placement immobilier permettra à l’investisseur de limiter l’éventuel risque de corrélation entre ses différents investissements et d’optimiser ainsi sa performance globale.

Enfin, avant de vous lancer, n’hésitez pas à mener votre propre enquête sur la réputation d’une plateforme de crowdfunding qui propose des projets immobiliers. Et n’oubliez pas de vérifier le sérieux des équipes en regardant si les projets se financent rapidement, si la plateforme existe depuis plusieurs années par exemple.

A propos de l'auteur

julien delarche

Julien Delarche

Philosophe de par sa formation, c'est la voie du journalisme que Julien a choisi pour sa carrière. Ses thématiques de prédilection : Finance, économie et investissement.

Dites nous ce que vous en pensez !