Autres

La maison Chopard, visionnaire depuis plus de 150 ans

chopard

De designs épurés en mécanismes sophistiqués, la Maison Chopard traverse le temps et ne cesse de révolutionner les codes de l’horlogerie de luxe depuis 1860. Comptant parmi les références des plus belles complications horlogères, entre chefs-d’œuvre de montres et bijoux d’innovation, la marque surprend à chaque collection par sa créativité et la prouesse de ses maîtres horlogers.

Tout commence à Sonvilier en Suisse, lorsque Louis-Ulysse Chopard relève le pari ambitieux de créer une maison horlogère qui conçoit le mouvement de ses montres de poche et chronomètres puis les assemble elle-même. Monsieur Chopard imagine des montres faites pour le quotidien, ultra-plates et de haute précision.

À une époque où rien ne prédestinait le secteur de l’horlogerie à briller et où la montre mécanique n’avait encore aucun avenir, Monsieur Chopard s’inscrit en visionnaire. Rapidement, il devient une référence de bonne facture et de fiabilité. En 1937, il décide de monter en gamme et souhaite offrir la plus haute qualité horlogère à tous les passionnés de montres. La marque prend ses quartiers à Genève, la ville qui deviendra quelques années plus tard capitale mondiale de l’horlogerie du luxe.

Un travail d’orfèvre pour sublimer le temps…

La Maison Chopard est reprise en 1963 par Karl Scheufele. Le célèbre joaillier-horloger allemand bouscule les idées en apportant la touche qu’il manquait à l’horlogerie de luxe pour créer l’extraordinaire et permettre à la marque de se distinguer. Plus qu’un accessoire, il fait de ses garde-temps des bijoux à part entière en lançant la collection Happy Diamonds.

Subjuguante, inattendue, cette nouvelle ligne célèbre la féminité et le raffinement au poignet de toutes les femmes. Sa particularité ? Des diamants libérés entre 2 glaces de saphir, pour souligner la finesse et l’élégance, la liberté et l’indépendance, sans jamais négliger la technicité des montres.

Aiguillée par le savoir-faire de ses maîtres-horlogers, Chopard se révèle La marque prend un nouveau tournant en 1985, lorsque les enfants de Karl Scheufele, Caroline et Karl-Friedrich, prennent la tête de la Maison Chopard pour perpétuer l’excellence joaillière et l’exigence horlogère. Instinct ou inspiration, Karl Friedrich décide de mettre à l’honneur le savoir-faire séculaire Chopard. Il est convaincu que c’est la direction à prendre pour atteindre le succès et renoue avec les origines des ateliers pour créer la Manufacture de Fleurier en 1996.

Avec 22 brevets d’invention déposés et des calibres différents pensés pour répondre à toutes les complications horlogères, même les plus grandes, la Manufacture Chopard fait une véritable démonstration de technicité conjuguée à des finitions d’exception. Mouvement automatique ultra fin à micro-rotor, à tourbillon et tourbillon volant, échappement silicium haute fréquence, calendrier perpétuel, équation du temps, sonnerie, chronographe intégré automatique, certification COSC (Contrôle Officiel Suisse des Chronomètres)…

Toutes les complications reflètent le savoir-faire artisanal unique des ateliers Chopard, dont les créations sont aussi estampillées par le fameux poinçon de Genève. En 1998, la sortie de l’emblématique L.U.C 1860 signe vraiment l’authenticité des techniques Chopard et marque le début d’une longue série de garde-temps à mécanismes complexes.

L’heure de l’excellence

Au fil des années, des mouvements de précision et des collections, la Maison Chopard devient une référence mondiale de l’univers de la haute horlogerie et multiplie les récompenses. En 2009, la marque dédie l’un de ses sites « Fleurier Ebauches » à la production de mouvements en grandes séries, et elle y conçoit notamment les collections de la ligne Happy Sport.

En 2010, la Maison Chopard célèbre ses 150 ans d’existence et d’indépendance en signant une collection anniversaire de 150 pièces de haute joaillerie inspirées du monde animal et 4 nouveaux calibres de L.U.C : Engine One, Tribute to Louis Ulysse, 1937 et L.U.C All in one. Cette année, repoussant toujours plus loin les limites de la Haute Horlogerie, Chopard crée l’évènement au salon Watch & Wonders avec le lancement de 3 nouvelles L.U.C dont la technologie acoustique crée l’accord parfait.

La Maison Chopard y présente aussi le modèle L.U.C XP Urushi Year of the Tiger, célébrant le calendrier chinois et très attendue par les collectionneurs. Boîtier ultra fin, mouvement L.U.C 96.17-L, la série limitée à 88 exemplaires n’est pas passée inaperçue.

À force de temps, d’exigence et de passion, la marque patriarcale compte aujourd’hui près de 2000 collaborateurs, dans 15 filiales à travers le monde, 800 points de vente et 155 boutiques. Un succès bien mérité, qui porte l’excellence de l’horlogerie de luxe hors du temps et pour encore longtemps.

A propos de l'auteur

Julien Delarche

Philosophe de par sa formation, c'est la voie du journalisme que Julien a choisi pour sa carrière. Ses thématiques de prédilection : Finance, économie et investissement.

Dites nous ce que vous en pensez !