Santé

En cas de problème, comment gérer sa santé en vacances ?

En cas de problème, comment gérer sa santé en vacances 

Partir en vacances est souvent synonyme de repos, de découvertes et aussi beaucoup d’amusement. Cependant, l’état de santé des voyageurs peut avoir un impact négatif sur leur séjour. C’est pour cela qu’avant le départ, il est nécessaire de prendre certaines précautions. Par ailleurs, il existe quand même des solutions qui permettent de bénéficier des soins adéquats même hors des frontières de l’Hexagone.

Attention aux maladies tropicales

Il est clair que les plages paradisiaques ou les forêts luxuriantes des pays tropicaux attirent un grand nombre de touristes français. Néanmoins, l’exposition à des pathologies potentiellement graves comme la malaria, le paludisme et autres parasites dangereux est beaucoup plus élevée. Ainsi, des mesures doivent être prises avant le départ.

La première chose à faire est de mettre à jour les différents vaccins. Des centres de santé spécialisés sont prévus à cet effet. Sur place, il est aussi impératif de se protéger au maximum contre les moustiques qui sont de véritables vecteurs de maladies en tout genre.

Partir en étant malade

Malgré des problèmes de santé, même s’ils sont assez graves, il est quand même possible de changer un peu d’air et de passer des vacances hors de chez soi ou de son lit d’hôpital. Un minimum d’organisation et de préparation sera néanmoins nécessaire pour que le séjour se passe dans les meilleures conditions possibles. Le plus important, en premier lieu, sera d’avoir l’aval du médecin pour un éventuel voyage ou une sortie de l’établissement hospitalier.

D’un autre côté, les vacanciers malades doivent aussi effectuer quelques démarches auprès de leur assurance-maladie afin de continuer à recevoir des soins au niveau de la destination. Les victimes affligées de longues durées (ALD) recevant l’IJ ont obligation de compléter une procédure particulière avant de partir.

Remboursement des soins à l’étranger

En cas de voyage au niveau de l’Union européenne, toute nécessité de soin devrait être couverte aux mêmes conditions que les bénéficiaires du pays visité. Il faut néanmoins avoir la carte européenne d’assurance maladie. Elle est à demander auprès de son organisme d’assurance-maladie, au moins 20 jours avant la date de départ. Ce sera extrêmement pratique en cas de maladie imprévue ou d’accident. De cette manière, une évacuation sanitaire peut être évitée.

S’il s’agit d’un voyage dans une zone hors de l’Union européenne, des précautions supplémentaires sont à prendre. La souscription à une assurance maladie internationale est plus que recommandé. Remboursement des soins et rapatriements peuvent être inclus.

A propos de l'auteur

Bastien

Bastien

Journaliste pour de multiples thématiques d'actualités, j'écris des articles pour Enquête&Débat depuis plusieurs mois.

Dites nous ce que vous en pensez !